Des présentations de vente qui vendent !

Michael Bay : la présentation commerciale la plus courte du siècle

L’information a été largement relayée en France par les sites de FranceInfo, les Echos, le Point etc… : Le réalisateur Américain de films à succès Michael Bay (Transformers, Pearl Harbor, Armageddon , Bad Boys) était supposé faire la promotion d’un téléviseur lors de la grande messe du CES à Las Vegas (le plus grand salon consacré aux nouvelles technologies) le 7 janvier 2014. Il avait été recruté par Samsung pour venir soutenir la promotion de leur dernier modèle de téléviseurs à écran incurvé. Michael Bay était supposé argumenter sur l’expérience améliorée pour le téléspectateur que permettent les écrans incurvés. Mais l’intervention du réalisateur a très rapidement tourné court : Michael Bay est reparti seulement après 70 secondes !!!! n’arrivant plus à retrouver le fil de la présentation sur le prompteur, plantant là seul sur scène, Joe Stinziano, vice-président de Samsung Electronics America, dans le silence embarrassé de la salle. Que s’est –il passé ?

Pourquoi Michael Bay a stoppé sa présentation commerciale après 70 secondes.

Mickael Bay SamsungDès les premières secondes, Michael Bay, a enchainé les erreurs : il a entamé sa présentation en commençant à lire le prompteur, il a sauté une ligne d’introduction et lu la mauvaise ligne : il a commencé à lire la réponse à la question qu’il n’avait pas laissé le temps à Joe Stinziano de lui poser.

Réalisant son erreur, il s’est rapidement interrompu pour laisser la parole à son interlocuteur, l’opérateur du prompteur qui avait d’abord suivi la réponse de Michael Bay a du remonter à la question de Joe Stinziano. Mais la réponse ayant déjà été donnée, Joe Stinziano va improviser une question qui n’est pas dans le prompteur ; l’opérateur va alors redescendre en sautant le passage déjà dit par Michael Bay … créant des aller-retour sur le prompteur qui ont perturbé Michael Bay. Misant tout sur le prompteur, le réalisateur a semblé totalement désarçonné et n’a pas réussi à retrouver le fil de son discours. Totalement paniqué, il a alors rapidement quitté la scène, lâchant un «Désolé, Je suis désolé». Durée de l’intervention… 70 secondes !!!

Regardez Michael Bay quitter la scène du CES après 70 secondes seulement

Regardez la vidéoComment Powerpoint 2010 peut découper une vidéo pour vos présentations de vente. Read more ... » de la présentation de Michael Bay ci-dessous, c’est ENORME… et j’ajoute ci-dessous le transcript de sa présentation pour les lecteurs ne comprenant pas l’anglais

La présentation de Michael Bay : Transcript en Français

  • 0 à 0’10 [Joe Stinziano] : Medames et Messieurs, Michael Bay, Réalisateur et Producteur…. Bonjour Michael.
  • 0’10 à 0’19 [Michael Bay] Comment vous allez aujourd’hui ? Euhhhhh… mon travail, en que réalisateur, c’est d’être payé à rêver [Et là Michael Bay réalise qu’il vient de dire ce qui était la réponse à la 1ère question que Joe Stinziano était sensé lui poser… embêté, il se tourne vers Joe comme pour l’appeler au secours !]
  • ‘020 à 0’28 [Joe Stinziano] Vous êtes connu pour des scènes d’action incroyables, qu’est-ce qui vous inspire, comment faites-vous pour avoir des idées aussi incroyables ? »,     
  • 0’28 à 0’50 [Michael Bay] Je crée des mondes visuels qui sont tellement loin de la vie quotidienne, et Hollywood est une fenêtre qui permet au spectateur de s’échapper. Et ce que j’essaye de faire, en tant que réalisateur, ce que j’essaye pfffffff ….. Rhaaaaaaa…..  le texte du prompteur est tout décalé, je vais improviser. [Michael Bay semble totalement désorienté]
  • 0’50 à 0’51 [Joe Stinziano] Dites-nous simplement ce que vous pensez…
  • 0’52 à 1’02 [Michael Bay] Oui… On est juste où on devait être maintenant…. J’embarque… J’essaie d’embarquer… les gens dans un voyage émotionnel, et mmmmmm… euhhhhhh
  • 1’02 à 1’08 [Joe Stinziano] L’écran incurvé, comment pensez-vous qu’il va influencer l’expérience des téléspectateurs ?
  • 1’08 à 1’12… [Michael Bay] Excusez-moi. Je suis désolé. Je suis désolé.… [On voit Michael Bay quitter la scène précipitamment.]
  • 1’12 à 1’20 [Joe Stinziano tente de limiter la casse…] OK, …. Messieurs-dames, remercions Michael Bay d’être venu.[Il n’obtient que de maigres applaudissements]

Les trois principales leçons à retenir de la prestation de Michael Bay ?

  1. La plus grosse erreur de Michael Bay n’est pas d’utiliser le prompteur. C’est d’ignorer un principe humain bien connu : « quand la pression monte… le QI baisse!…  c’est une question d’équilibre dans le corps !!! ».
    😉 je ne sais plus de qui est cette citation, mais c’est sûr qu’elle est vraie. Or les premières secondes d’une présentation sont toujours cruciales : c’est là, avant que la connexion avec l’audience ne soit établie qu’on est en danger, sous pression.
    Leçon n°1 : Comme on sait qu’on aura la pression maximum dans les premières secondes, il faut impérativement connaitre les premiers mots par cœur. Je ne dis pas connaitre par cœur toute la présentation… je parle des trois premières minutes. Pas « un peu » par cœur, totalement par cœur.
    Souvent les commerciauxComment renforcer vos présentations commerciales en utilisant les contrastes?. Read more ... » me disent « mais je ne peux pas apprendre par cœur, je ne serais pas naturel, je ne veux pas avoir l’air de réciter ». Ils ont raison sur le fait qu’il faut avoir l’air naturel. Ce qu’ils oublient c’est que seules les techniques mal maîtrisées se voient. Tout l’enjeu c’est d’apprendre tellement bien que le clientComment renforcer vos présentations commerciales en utilisant les contrastes?. Read more ... » ne s’apercevra pas que les premières minutes sont apprises tellement bien qu’on ne peut distinguer ce qui est appris de ce qui est naturel.
  2. La deuxième erreur tient au contenu, au « fond » de la connexion avec l’audience. Le sujet est centré sur l’orateur, au lieu d’être centré sur l’audience (« je suis réalisateur, mon métier c’est de, je crée….). Il parle de lui, il se met au centre du débat : c’est le meilleur moyen pour ne jamais connecter avec l’audience et se sentir inconfortable, c’est aussi le meilleur moyen pour se mettre une pression maximum.
    Leçon n°2 : Faites la connexion avec l’audience sur leur terrain. La connexion c’est une passerelle par laquelle vous les invitez à rentrer en contact avec vous, il y a plus de chances qu’ils l’empruntent si elle démarre sur leur terrain : Parler de choses qui leurs sont propres, mais que vous partagez… ici Il aurait été tellement facile de parler de l’audience quand ils regardent un film : mettre l’audience au cœur de la connexion… C’est une zone commune naturellement partagée entre l’orateur et son audience, car Mickael Bay est souvent aussi en position de spectateur comme eux.
  3. Enfin le manque de préparation est criant :
    Leçon n°3 : 80% de la présentation se joue avant qu’elle ne commence.

1 Commentaire

  1. 31 mai 2017    

    ah ça c’est l’angoisse mais oui tout tiens dans le fait de garder son sang froid, car les questions qui lui étaient posées il pouvait y répondre sans prompteur, c’est pas comme s’il s’agissait de données précises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Sélectionnez la catégorie d’article cherchée:

Livres à lire

PowerPoint® is a trademark of Microsoft, Inc., registered in the U.S. and other countries. Keynotes® is a trademark of Apple, Inc., registered in the U.S. and other countries. Photo credits :123RF Cloud-Business-School