Des présentations de vente qui vendent !

Comment appliquer les 3 principes Zen de Garr Reynolds aux présentations de vente

Principes zen appliqués à PowerPointGarr ReynoldsLes 11 meilleures citations de Seth Godin sur les présentations PowerPoint . Read more ... » applique aux présentations PowerpointPrésentations PowerPoint, « I love you guys » d’Emily K., et « je suis Charlie » : Quel rapport ?. Read more ... » des principes tirés des arts zen pour en augmenter l’impact et l’efficacité  Vous pourriez vous demander ce que les arts zen ont à voir avec les présentations PowerPointComment Powerpoint 2010 peut découper une vidéo pour vos présentations de vente. Read more ... » ?  Les principes zen peuvent être appliqués dans beaucoup de zones de la vie et de la vie professionnelle en particulier.  En effet la pratique des arts zen consiste à travailler sous contrainte, ce qui force le pratiquant à imaginer des solutions plus efficientes.

Par exemple :
–    le haïku (俳句,) est une forme poétique très codifiée consistant à formuler des messages en trois segments de 17 mores: un more est un découpage des sons trois fois plus fin que les syllabes! … tout en exprimant à la fois le détail et atmosphère d’un instant, et en donnant une notion de saison.
–    le bonzaï (盆栽)  est l’art de cultiver un arbre sous contrainte en pot, en restreignant ses racines. L’objectif est qu’il ressemble en tous points à une arbre de grande taille
–    Le sumi-e ((墨絵) est une technique de peinture consistant à n’utiliser qu’une seule couleur (à l’aquarelle ou à l’encre de Chine) qui sera diluée pour obtenir différentes intensités de couleur…
–    Etc…
Ces arts n’ont rien de facile, mais une fois maitrisés ils ont pour points communs de rendre les choses « magnifiquement simples ». C’est là le point commun avec les présentations Powerpoint en général, et les présentations de venteComment Powerpoint 2010 peut découper une vidéo pour vos présentations de vente. Read more ... » en particulier: rendre la venteA quoi sert une présentation PowerPoint si elle est désarmée ?. Read more ... » simple. A commencer par le principe commun à tous les arts zen : la restriction. Travailler sous contrainte s’applique surtout à la préparation : identifier ce qui est le plus important, et avoir le courage de renoncer au reste.

Garr Reynolds préconise en particulier 3 principes zen pour améliorer les présentations de vente de manière spectaculaire.

Simplicité (Kanso)

Simplicité n’a rien à voir avec « simpliste ». Dans le concept Kanso on atteint la beauté et élégance visuelle par élimination ou omission.

Ce principe zen s’applique surtout au designComment utiliser les repères de Powerpoint pour appliquer la règle des tiers au design de vos présentations de vente?. Read more ... » des présentations. C’est l’inverse de la décoration : la décoration consiste à rajouter des éléments décoratifs. La simplicité en design consiste à opérer par soustraction. La simplicité demande  de laisser de coté ce qui n’est pas important. La simplicité n’est pas simple à atteindre, mais elle est réellement puissante et amplifie les messages. « Moins c’est plus » !

Naturel (Shizen)

Le concept esthétique de naturel demande de la retenue, en intégrant seulement le nécessaire. Il consiste à suggérer plutôt que de détailler. Ce mode d’expression suggestif est un principe clé de l’esthétique zen, car les Japonais pensent que si tout est exprimé l’intérêt de l’observateur disparait.

Ce principe concerne le design de vos slides : il interdit l’emploi de design compliqués et l’excès de raffinement.

Il s’adresse aussi et surtout à la manière de rendre vos entretiens de vente naturels et passionnants: Ne dire que ce qui est nécessaire à faire passer vos messages, et faire que le discours de vente ressemble plus à une conversation qu’à une démonstration de technique. C’est le domaine où Steve Jobs12 leçons à garder de Steve Jobs le maître des présentations commerciales. Read more ... » excelle et où on le cite souvent: même quand il parle à 5 000 personnes au MacWorld on dirait une discussion au coin du feu. Mais quiconque a déjà assisté à une présentation de Garr Reynolds vous dira qu’une de ses forces est d’être encore meilleur que Jobs sur ce point.

Élégance (shibumi)

Le shibumi représente élégance discrète. Le shibumi relègue les décors élaborés et les couleursPrésentations de vente PowerPoint : Assortir la couleur de la police à l'image. Read more ... » criardes au bas de l’échelle du gout. Il rejette l’emploi des couleurs vives et des décors lourds au profit du raffinement simple et discret qui fait la beauté…

Il concerne avant tout le design de vos slides: moins de couleurs, moins d’éléments décoratifs.. Dans vos slides ne montrez pas tout, ne faites pas entrer chaque détail dans la tête de vos clients. Il s’agit plus de suggérer que d’illustrer. La combinaison de vos paroles et des visuels doivent stimuler le clientQu’est-ce que le design en présentations commerciales ?. Read more ... » et stimuler son intelligence pour l’aider à partager votre idée, à la visualiser mentalement bien au-delà de ce que montre le slideComment conserver la mise en page d’un slide collé dans une autre présentation. Read more ... » éphémère qu’il a sous les yeux, la faire sienne… pour rester mémorable une fois que vous serez partis.

See this page in english: http://newsalespresentation.com/apply-garr-reynolds-zen-principles-sales-presentations

 

 

Garr Reynolds applique aux présentations Powerpoint des principes tirés des arts zen. Vous pourriez vous demander ce que les arts zen ont à voir avec les présentations PowerPoint ?

Garr Reynolds vit au japon et pense que les principes zen peuvent être appliqués dans beaucoup de zones de la vie et de la vie professionnelle en particulier. En effet la pratique des arts zen sert à faire jaillir l’energie créatrice du pratiquant, en le poussant dépasser les contraintes strictes auxquelles il est soumis. Par exemple :

le haïku (俳句,) est une forme poétique très codifiée consistant à formuler des messages en trois segments de 17 mores (un more est un découpage des sons trois fois plus fin que les syllabes). Ils doivent exprimer à la fois le détail et l’athmosphère d’un instant, tout en donnant une notion de saison.

le bonzaï (盆栽) est l’art de cultiver un arbre sous contrainte en pot, en le rempotant régulièrement afin de tailler et restreindre ses racines internes ainsi que celles qui joignent la surface. L’objectif est qu’il ressemble en tous points à une arbre de grande taille

Le sumi-e est une technique de peinture consistant à n’utiliser qu’une seule couleur (à l’aquarelle ou à l’encre de Chine) qui sera diluée pour obtenir différentes intensités de couleur.

Etc…

Ces arts n’ont rien de facile, mais une fois maitrisés ils ont pour points communs de rendre les chose « magnifiquement simples ». C’est là le point commun avec les présentations Powerpoint en général, et les présentations de vente en particulier : rendre la vente simple. A commencer par le principe commun à tous les arts zen : la restriction. Travailler sous contrainte s’applique surtout à la préparation : identifier ce qui est le plus important, et avoir le courage de renoncer au reste.

Garr Reynolds préconise en particulier 3 principes zen pour améliorer les présentations de vente sous PowerPoint ou KeynotePowerpoint, Keynote, Prezi: Quel logiciel de présentation utiliser ?. Read more ... » de manière spectaculaire.

Simplicité (Kanso)

S’applique surtout au design de la présentation. Simplicité n’a rien à voir avec simpliste. « Moins c’est plus »…L’un des piliers de l’esthétique zen est le Kanso. Dans le concept Kanso on atteint la beauté et l’élegance visuelle par élimination ou omission. En terme de design, c’est l’inverse de la décoaration : la décoration consiste à rajouter des élements décoratifs. La simplicité en design consiste à opérer par soustraction. La simplicité é demande donc de laisser de coté ce qui n’est pas important. Pas simple à atteindre mais réelement puissante. D’après le Dr Koichi Kawana, architecte-artiste-designer, « simplicité signifie produire le maximum d’effet avec un minimum de moyens. «

Naturel (Shizen)

S’adresse surtout à la manière de conduire votre entretien de vente: comment faire pour que vous discours de vente soit naturel et passionnant. Il demande de combinerPowerPoint 2010: Combiner les objets . Read more ... » deux choses : Ne dire que ce qui est nécessaire à faire passer vos messages, et faire que le discours de vente ressemble plus à une conversation qu’à une demonstration de technique. C’est le domaine où Steve Jobs excelle : même quand il parle à 5 000 personnes au MacWorld on dirait une discussion au coin du feu.

Il s’applique aussi au design des slides : Le concept esthétique de naturel (Shizen) interdit l’emploi de design compliqués et l’excèsd e raffinement. Il s’agit de faire preuve de retenue en intégrant seulement le nécessaire, plus de suggérer que de détailler. Ce mode d’expression suggestif est un principe clé de l’esthétique zen, car les Japonais pensent que si tout est exprimé l’intérêt de l’observateur disparait. Le concept esthétique de naturel (Shizen) interdit l’emploi de design compliqués et l’excèsd e raffinement. Il s’agit de faire preuve de retenue en intégrant seulement le nécessaire, plus de suggérer que de détailler. Ce mode d’expression suggestif est un principe clé de l’esthétique zen, car les Japonais pensent que si tout est exprimé l’intérêt de l’observateur disparait.

Elegance (shibumi)

Le shibumi représente l’élegance discrète. Le shibuli relègue les décors élaborés et les couleurs criardes au bas de l’échelle du gout. Il rejette l’emploi des couleurs vives et des décors lourds au profit du raffinement simple et discret qui fait la beauté… moins de couleurs, moins d’éléments décoratifs.. Dans vos slides ne montrez pas tout, ne faites pas entrer chaque détail dans la tête de vos clients. Il s’agit plus de suggérer que d’illustrer. La combinaison de vos paroles et des visuels doivent stimuler le client et stimuler son intelligence pour l’aider à partager votre idée, à la visualiser mentallement bien au-delà de ce que montre le slide éphéère qu’il a sousles yeux, et inscrire la décision d’achat

 

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Sélectionnez la catégorie d’article cherchée:

Livres à lire

PowerPoint® is a trademark of Microsoft, Inc., registered in the U.S. and other countries. Keynotes® is a trademark of Apple, Inc., registered in the U.S. and other countries. Photo credits :123RF Cloud-Business-School